ACTUS

Actuellement en tournée

PROCHAINES DATES

JANVIER 2017

31/01 - LES ULIS

FEVRIER 2017

02/02 - MONTGERON
03/02 - NOGENT
04/02 - FREJUS
07/02 - ROMANS SUR ISERE
09/02 - ROMONT

Abonnez-vous aux Monkey News !

Adresse email :

L’ÉQUIPE ARTISTIQUE

 

Artistes : Yann Coste et Sébastien Rambaud

Auteurs : Yann Coste et Sébastien Rambaud

Metteur en scène : GIL GALLIOT

Lumière : Nicolas BERNOLLIN

Son : Patrice NIVOT dit « Bichon »

Régie Tour et Plateau : Thierry TONELLI dit « Titi »

Styliste : Lussi in the sky

Photo affiche : Sébastien GOSSET / Vivement la photo

Photos live et studio : Jean-Christophe MAZUE et Raphaël SUSITNA

Vidéos : Benjamin CHAGNEUX et Aurélien BOERI

 


 

FILLS_MONKEY(c)RaphaelSusitna007YANN COSTE

 

a 11 ans lorsqu’il débute la batterie avec Hossine MENIRI à l’école AGOSTINI de Lyon. Il y acquiert la technique qui lui permet de monter ses premiers groupes dès l’âge de 16 ans. Batteur et guitariste, il se frotte à tous les styles: rock,hip/hop, métal, blues, funk ainsi que toutes les musiques électroniques (Dub, Tek, Drum’n’bass, Breakbeat) en passant même par la samba et le zouk! En 1998, il monte DOPPLeR, trio noise qui repousse les limites du bruit et de la complexité technique pendant une décennie. Sa carrière s’accélère en 2000 avec la rencontre de Philippe PROHOM qui l’emmène durant cinq ans et deux albums sur les routes de l’hexagone et au delà. À cette période, il fait aussi ses premières sessions studios auprès d’Universal, notamment pour les albums d’Emma DAUMAS (Star Académy) et de Mélissa MARS (Mozart, l’opéra rock). Il rejoint les rangs de NO ONE IS INNOCENTS en 2006.En 2009, il assure les batteries sur le LOVE TOUR d’ANAIS. Aujourd’hui reconnu sur la scène nationale, Yann COSTE a su s’imposer en première ligne des batteurs français.


 

FILLS_MONKEY(c)RaphaelSusitna002SEBASTIEN RAMBAUD

 

ne fait jamais rien à moitié. Aussi quand il commence la musique en 1994 il se forme à la batterie, aux percussions classiques, piano et guitare jazz. En 2000 il intègre le groupe JMPZ avec lequel il participe à la composition des albums « Subsonic » (2004) et « Sound Asylum » (2007), l’aventure JMPZ se poursuit sur plus de 500 concerts en France, Belgique, Suisse ainsi qu’au Québec. Il collabore ou a collaboré avec de nombreux artistes d’horizons très différents : Métal Kartoon et Mörglbl (avec Parabellum, JD Davis (David Guetta), Outside Project (James Mc Gaw (Magma)- Eric Prost),Nono (Trust), Janine Pelikan, Loren Lopez, MacZde Carpate. Seb est également démonstrateur pour la marque DW (Drum Workshop).Actuellement, il partage son temps et son talent entre Les Fill’s Monkey (Drum Battle qu’il fonde avec Yann Coste), Batucada Pulse, et Nudje (avec D’jul Lacharme (Alpha Blondy).

 


 

GIL-GALLIOTGIL GALLIOT

 

Comédien, metteur en scène et auteur, Gil GALLIOT est aussi un spécialiste de l’Impro en France (co-fondateur de la Ligue d’Improvisation Française et membre permanent du Cercle des Menteurs). Il a signé une quarantaine de mises en scène aux formes éclectiques : textes classiques, théâtre de rue, théâtre lyrique ou spectacles d’humour.

 

LE MOT DU METTEUR EN SCENE

 

Quoi de plus théâtral – ou en tout cas de plus spectaculaire – parmi tous les instruments modernes, que la batterie ? » Quand on m’a proposé, en tant que metteur en scène (et ancien batteur amateur) de collaborer avec Yann COSTE et Sébastien RAMBAUD, ce duo qui compose les FILLS MONKEY, pour monter ce spectacle, je n’ai pas hésité une seconde. Pour moi, homme de théâtre, le jeu théâtral a toujours été une affaire de rythme. Dès notre première rencontre et nos premiers échanges, j’ai tout de suite compris que nous étions sur la même longueur d’onde, à savoir : Eviter l’écueil du spectacle démonstratif et technique, justement parce qu’ils étaient d’excellents musiciens doublés de parfaits techniciens, le défi devait aller bien au-delà ! Faire de la présence de ces deux monstres de scène que sont les batteries un terrain de jeu, et surtout un spectacle ouvert à tous… Et même si Incredible Drum Show restait en soi une performance technique et physique, il fallait y introduire d’autres éléments qui participent à une narration : des arythmies, des silences, des « sorties de route », du rythme (en termes de spectacle), des changements d’univers, une pointe de poésie mais aussi beaucoup d’humour. Nous avons donc – outre les inventions en termes de traitement des percussions – travaillé également sur le jeu d’acteur et particulièrement sur celui du clown (au sens noble). Yann et Sébastien avaient en eux (sans savoir à quel point) cette spontanéité, cette énergie et cette jubilation propre aux acteurs de comédie avec un Cœur gros comme ça…Gros comme le battement d’une grosse caisse.

Gil GALLIOT